Et c’est reparti ….

C’est de nouveau par l’intermédiaire de l’association ESCAL, que Manon DAUPHAS et Mylène HILLION ont la chance d’effectuer un stage d’un mois à SKOURA. Vendredi 26 octobre 2012, Dominique, Jérôme et Gaëtan les ont accueillis à Marrakech. Fatiguées du voyage mais motivées, Manon et Mylène sont curieuses de découvrir ce pays.  C’est avec le même accueil chaleureux des Skouris que nous sommes arrivés samedi 27 octobre. Rencontre avec la population locale, vue panoramique sur la palmeraie… On en a mis plein la vue à Mylène et Manon !!!

Afin qu’elles s’adaptent à ce nouvel environnement, nous avons passé le dimanche 28 octobre avec les membres de l’ASF. Une journée sportive en empruntant un circuit d’écotourisme par le biais du projet PICALA. Lundi 29 octobre est une journée basée sur la construction même du stage, en la présence de l’association AL ILKHASS ainsi que du directeur BRAHIM et de quelques enseignants. Pour Mylène et Manon, les questions fusent… Du coup, elles interviendront trois fois par semaine  (lundi, mardi et jeudi). Elles animeront des activités de français et des cours de soutien pour les élèves de classes de 4ème , 5ème et 6ème (CE 2,  CM 1 et CM 2). Les horaires de leur journée : 8H / 11H30 – 13H30/ 16H30. D’autre part, elles rencontreront tous les mercredis des femmes Skouris, notamment  le matin, au complexe culturel de 9H à 13H pour apprendre le français aux femmes des différents douars. Puis de 15H à 17H, c’est à la maison d’avenir qu’elles se rendront pour mener des séances d’informatique. Le vendredi, le samedi et le dimanche permettent aux filles une réflexion sur leur problématique du mémoire de stage, et d’un repos bien mérité après une bonne semaine de travail.

Heureuses d’être ici, Mylène et Manon nous laissent confiants pour la suite. Nous souhaitons un très bon stage aux filles, et qu’elles profitent de chaque moment afin qu’elles se rendent compte de la chance inouïe qu’elles ont.

Cette entrée en matière s’enrichira des retours hebdomadaires de nos deux stagiaires.