Regard

Gaëtan, Jérôme et Dominique rejoints par Mylène et Manon sont partis au Maroc afin d’installer ces dernières  pour leur stage d’un mois dans une école de Skoura. Le stage se déroule du 24 octobre 2012 jusqu’au 28 novembre 2012.

Le début de l’aventure passe par Marrakech avant de rejoindre Skoura par le col de Tichka.

Sur Marrakech, chaque jour se côtoie dans cette ville pauvreté et richesse. On peut ainsi trouver à chaque coin de rue le plus pauvre des pauvres ou alors l’homme d’affaires en costard cravate. Sur la route peuvent se croiser le dernier cri des 4×4 et toute une famille sur une simple mobylette. La vie est particulière à Marrakech, aussi conviviale que dangereuse. À travers ses souks, sa grande place Jema El Fna ou encore ses multitudes de Riad et d’hôtels, Marrakech donne envie mais reste malgré tout une ville ou la vie est difficile avant d’être un lieu prisé par les touristes.

Après ces quelques jours,  l’ensemble de l’équipe a emprunté la route vers Ouarzazate pour rejoindre Skoura, un village bien plus représentatif de ce que peut être le Maroc. Dans ce petit village reculé à l’entrée de la vallée du Dadès, la vie reste précaire mais dans une simplicité comme il en existe rarement chez nous. L’électricité et l‘eau ne sont pas choses courantes et la population se contente de peu.

Développer, créer des activités localement est assez compliqué car cela prend du temps. Cependant, grâce à la volonté d’associations telles qu’ASF ou ESCAL et la possibilité d’amener des étudiant(e)s en stage tout cela se construit petit à petit. De plus, la volonté de l’ensemble de ce réseau est de partager, de connaître les cultures de chacun d’entre nous et de travailler ensemble vers un même objectif. Ainsi, le complexe culturel, la maison de l’avenir, le projet PICALA sont très encourageants pour aller dans ce sens.