PICALA, toujours là ! Autour d’un projet renouvelé

 En chemin avec PICALA ou la vie n’est pas un long fleuve tranquille !!!

Ce début d’année est marqué par de nombreux évènements personnels pour Toufiq. Décès, deuils à porter, maladies, nombreux déplacements en dehors de Skoura ont émaillé le fonctionnement de l’entreprise. Pendant presque 3 mois, l’activité s’est arrêtée. Cette baisse de régime a donné l’occasion à un concurrent de lancer sa propre activité avec une stratégie agressive et des tarifs fluctuants qui ont contrarié le fonctionnement de PICALA.

Une offre supérieure à la demande

De surcroit, les hôtels ont aussi acquis leurs propres vélos pour découvrir la palmeraie. Par voie de conséquence, PICALA ne peut fonctionner pleinement avec un local en permanence ouvert. Il faut réduire les charges fixes au maximum, notamment celles qui correspondent aux loyers.

Une opportunité … au service d’une dynamique réorientée

Les nouvelles fonctions de Toufiq comme responsable et guide de la kasbah Amhéridil participe à la redéfinition du projet. L’idée est de maintenir les parcours de découverte thématique autour d’un réseau différent. Parmi ces réseaux, quelques hôteliers de Skoura, le site Internet, et la valorisation de l’activité dans le cadre de la kasbah Amhéridil. Le directeur de la Kasbah, employeur de Toufiq, a donné son accord pour libérer ce dernier afin d’organiser les circuits découvertes en VTT à condition que le groupe passe visiter la kasbah. Le professionnalisme reconnu de Toufiq, les relais possibles avec certains membres d’ASF, en particulier Tallal, relancent le projet et valorisent la démarche envisagée dès son origine autour de l’inter culturalité et du développement acceptable. En fait l’activité PICALA viendra en complément de l’activité de Toufiq et Tallal. L’esprit de projet est maintenu et la reconnaissance économique plus appropriée. Les modalités pratiques sont à redéfinir.

Point d’organisation avec Toufiq et Driss Ben Moro le samedi 27 avril

Le diner chez Driss a validé certains points d’organisation sur une période de transition qui va d’avril à juillet prochain.

  • Effacement de la dette concernant les loyers du local sur les 6 derniers mois. Compensation de cet effacement par le prêt à titre gracieux de 3 VTT à Driss (et davantage si nécessaire)
  • Stockage des vélos et du matériel dans le local actuel. En cas de demande de location du local par un tiers, déménagement du matériel chez Driss (dans une des tours de l’auberge Ben Moro) ou dans un local appartenant à Talout (centre de Skoura)
  • Déménagement de l’ensemble du matériel en juillet dans un local situé au centre de Skoura et qui appartient à Talout
  • Evaluation de l’activité et de son organisation en juillet sur le nouveau fonctionnement mis en place. A titre d’information, samedi prochain 4 mai, Toufiq organise la découverte de la palmeraie à un groupe de 32 belges. Un bon signe vers cette nouvelle orientation !!!

Le projet dans sa nouvelle version s’articule autour des principes suivants :

  • Maintien des parcours de découverte tels définis dans le projet PICALA (Cf. site internet)
  • Pas de local ayant pignon sur rue ; le matériel est stocké dans un local au centre de Skoura et disponible en fonction de la demande
  • La commande de découverte de la palmeraie passe par un triple réseau : le réseau hôtelier en particulier Aït Ben Damiette, Auberge Ben Moro, Hôtel Sawadi, le réseau Internet via le site de PICALA, le réseau propre à Toufiq via la Kasbah Amérhidil.

L’activité PICALA devient davantage une activité saisonnière. Elle est coordonnée par Toufiq et s’appuie sur les disponibilités des membres d’ASF.

L’amplitude du projet et la portée de son ambition sont revues. C’est plus conforme aux réalités du terrain. L’esprit du projet est maintenu. Toufiq se charge complètement du fonctionnement. ESCAL se garde la possibilité de soutenir le projet dans son volet investissement.  La démarche d’évaluation quantitative régulière est à conserver.