L’atelier informatique à la Maison d’Avenir : un outil au service de la motivation

Certes, on peut parler maitrise de logiciel, d’accès à internet, de production vidéo, de page facebook, les rencontres hebdomadaires autour du pôle informatique sont sources de motivation pour les femmes qui fréquentent la maison d’avenir.
Depuis l’installation du pôle et les journées de formation dispensées par Jean Charles, l’apprentissage de l’informatique fait partie des préoccupations majeures des responsables de l’association.

15 femmes participent régulièrement à l’activité informatique (entre 10 et 18 suivant les disponibilités de chacune).

Elles utilisent les ordinateurs dans les domaines suivants :

  • L’alphabétisation (CD sur la langue arabe et française)
  • L’entrainement à l’utilisation de Word
  • La recherche d’idées sur internet dans les domaines de la broderie (motifs, techniques, etc.), de la cuisine, etc.
  • Pour communiquer via la messagerie (3 femmes consultent leur messagerie chaque semaine) ou via les réseaux sociaux (4 femmes utilisent Facebook pour communiquer avec des cousins qui habitent dans d’autres villes marocaines)
  • Pour accéder à des ressources multimédias : musiques et clips se trouvant sur le disque dur, vidéos figurant sur You Tube

Les postes informatiques sont également utilisés de temps en temps par les enfants, chaque semaine dans les domaines suivants : jeux (franklin), vidéos, dessins animés.

Au-delà de la journée de maintenance assurée par Pierre Yves et Jean Charles, la formation dispensée les 22, 23 et 24 juillet s’est articulée autour de 4 ateliers en référence au 4 postes :

  • PC1 : Comment organiser un exposé à partir d’informations trouvées sur internet ?
  • PC 2 : Comment se perfectionner à l’utilisation de la messagerie ?
  • PC3 : Comment créer une vidéo à partir de plusieurs ressources ?
  • PC4 : Comment créer un document composite avec textes et photos ?

Au-delà des disparités de niveau et de maitrise de l’outil, l’enthousiasme est présent fondée sur la présence et la grande motivation des femmes qui participent à ces ateliers. La journée passe trop vite. Le plaisir est là. Il constitue un formidable moteur de motivation et invite l’association ESCAL à poursuivre son engagement vis-à-vis de la Maison d’Avenir.