« Découvrir une nouvelle culture, partager et apprendre»

Dans quelques jours s’envoleront pour Skoura, Maxime, Camille, Marine, Hortense et Aurélie afin de réaliser leur stage. Lors des dernières réunions est ressortie une vraie motivation de leur part pour s’immerger dans une nouvelle culture, partager, échanger avec la population locale et parfaire leur expérience dans leur domaine. Voici leurs témoignages sur ce qu’ils attendent de cette expérience.

 

Maxime

« En participant à ce stage, je m’attends à découvrir une culture vraiment différente de la nôtre, une autre façon de vivre, de penser. De plus, l’expérience s’annonce très enrichissante sur un plan humain et professionnel. En effet, de par l’aide à l’éducation de personnes n’ayant pas notre « chance », je pense prendre beaucoup de recul et pouvoir améliorer mes compétences. »

 

Camille

« De ce stage de cinq semaines au Maroc, j’attends de découvrir un autre pays, avec sa propre culture, c’est une ouverture au monde très enrichissante. De plus, il me permettra de découvrir les particularités du système éducatif marocain par rapport au système scolaire français que nous connaissons tous. C’est une nouvelle expérience qui me permettra d’augmenter mes connaissances. »

 

Marine

« J’attends que ce stage au Maroc me fasse découvrir une autre manière de vivre, une autre culture. Mais aussi une autre manière d’enseigner et d’éduquer qui pourrait me permettre de consolider ma formation de professeur des écoles. »

 

Hortense

« Mes objectifs lors du stage à Skoura sont principalement de découvrir leur culture, leur fonctionnement éducatif ainsi que de partager et d’échanger avec les habitants. Cette expérience promet d’être riche tant sur le point professionnel que personnel. »

 

Aurélie

« Durant ce séjour à Skoura j’ai envie de découvrir une nouvelle culture, un système éducatif différent du nôtre. Et aussi partager des moments avec les locaux. En vue déjà de l’organisation je pense que ça va être un séjour très enrichissant tant au niveau personnel qu’au niveau professionnel. »