Une action de sensibilisation autour des déchets sur la palmeraie de Skoura

Article du 11 mai

L’action envisagée par Sissi, Charlotte, Arnaud, étudiants en BTS ESF, s’oriente autour de la sensibilisation de la population locale à la gestion des déchets ménagers et assimilés. Nul doute que cette action sur une palmeraie du sud marocain s’inscrit plus globalement dans la préservation d’un environnement sensible qui attire des voyageurs de passage.

Le contexte de l’action s’appuie sur le Plan National des Déchets et assimilés (PNDM), programme initié par la loi de décembre 2006. Ce PNDM s’inscrit dans la mouvance nationale et internationale de la protection de notre environnement.

Le PNDM, prévu sur 15 ans, répond à plusieurs objectifs

  • Atteindre un taux de collecte dans le milieu urbain à 100% en 2020
  • Réaliser des décharges contrôlées des déchets ménagers au profit de toutes les communes et centres urbains en 2020
  • Fermer les décharges sauvages ne pouvant pas être réhabilitées
  • Réhabiliter les décharges sauvages pouvant être exploitées
  • Organiser et développer la filière « tri – recyclage – valorisation »
  • Moderniser le secteur de gestion des déchets par la professionnalisation du secteur
  • Sensibiliser et former les acteurs concernés par la problématique des déchets ménagers

Part la mise en place de ce PNDM, les retombées socio-économiques et environnementales seront ressenties en matière de

  • Préservation de l’environnement
  • Amélioration des conditions d’hygiène et de santé des populations
  • Promotion des activités économiques et de création d’emploi
  • Développement touristique
  • Valorisation des déchets par le développement des filières de recyclage des déchets

 

Mais, ce qui peut se concevoir sur le plan national, doit aussi trouver son écho au sein même de chaque territoire, en lien avec les communes, en lien avec les habitants. Les orientations nationales doivent pouvoir se décliner en action de proximité.

 

La première étape vise à poser un diagnostic de la situation de la palmeraie de Skoura sur cette question des déchets ménagers

En s’appuyant

  • Sur une observation sur différents lieux de la palmeraie et auprès de familles

En interrogeant

  • Des présidents d’associations de différents douars
  • Des acteurs de la vie économiques et touristiques
  • Des représentants de la commune
  • Des représentants de l’école du centre de Skoura. Cette école mène des actions autour du développement durable avec des enfants et leurs parents

En allant

Rencontrer un représentant de la délégation de Ouarzazate, chargé de la gestion des déchets sur la Province

 

A partir de ces rencontres, une analyse plus fine autour des axes Opportunités / Menaces – Forces / Faiblesses permettra d’approcher la mise en œuvre de l’action de sensibilisation. Elle permettra d’orienter l’action autour d’une cible définie en étant capable de mettre en évidence, le quoi, le qui, le pour qui, le pourquoi, le comment, le quand, en suggérant aussi une méthode et des outils d’évaluation des objectifs définis dans le plan d’action.

 

Le sujet est large. En six semaines, il faudra être pragmatique, bien organisé pour mettre en œuvre cette action qui en appellera d’autres. L’important est de construire avec l’ensemble des acteurs de la palmeraie et les skouris. Une ambition certes, mais qui doit aussi rester humble, modeste et mesurée.