SITALA : Bilan de stage avec des animateurs burkinabés

Sitala

Depuis la refonte du projet associatif à Bobo-Dioulasso en 2015 et la contractualisation de 5 animateurs en février dernier, SITALA est entré dans une phase plus approfondie de la formation des animateurs burkinabés.

Leur participation aux activités en France constitue un stage de perfectionnement rémunéré qui donne lieu à un rapport de stage. SITALA se considère dans le champ de la formation des animateurs depuis plusieurs années.

Ce séjour est une nouvelle étape dans la structuration progressive de l’apprentissage proposé par SITALA pour ses animateurs.

Il a sollicité l’intervention de 5 intervenants extérieurs dans des champs complémentaires:

  • Partage d’expérience interculturelle (Dominique MOURIER, association ESCAL)
  • Initiation au notion de bilan et d’évaluation (Michel LAURENT, responsable associatif en retraite)
  • Animation d’ateliers d’écriture et expression des ressentis (Anne-Isabelle MOURIER, association ESCAL)
  • Construction du rapport de stage (Christine MERCIER et Jean-Yves GAPIHAN)

Ces temps collectifs poursuivent plusieurs objectifs:

  • Faire le bilan des deux mois et demi passés ensemble
  • Prendre du recul sur l’action de SITALA
  • Apporter un autre regard
  • Mettre des mots sur des ressentis
  • Donner de la réflexion et de la matière écrite en vue du rapport de stage que chaque animateur burkinabè rédigera avant son départ

La dernière semaine du séjour est consacrée à ces travaux. A ce stade nous ne pouvons que constater le bienfait apparent de ces rencontres. Nous ne mesurerons qu’à plus long terme leur impact réel auprès des animateurs burkinabés. L’idée est ici d’engager une démarche et de la faire évoluer séjour après séjour. Même si animateurs et « formateurs » sont déjà conquis, nous espérons n’être qu’aux prémices d’un accompagnement de plus en plus structuré.

Sitala3Sitala4 Sitala2